Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 avril 2008

On se prépare doucement

...pour le concours artistique du Comité des Fêtes.

Je vous présente l'affiche ?

294352754.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens de mettre le règlement en ligne.
C'est le même que l'année dernière à une petite chose près : il n'y a plus d'obligation de peindre du "chuzellois". Ca reste un souhait, mais ce n'est plus primordial.

Allez, les enfants, on se décide  ; on vient peindre (ou dessiner) en plein air, dans mon petit patelin !

 

 

REGLEMENT.doc

dimanche, 15 juillet 2007

Un coucou en passant

Je les adore, ils sont adorables, je suis comblée !

Samedi un petit pique-nique était organisé à la maison (siège de l'assoc) avec ceux de mes élèves qui n'étaient pas encore partis en vacances, histoire de finir l'année ensemble.

Je vous ferai profiter des photos bientôt, mais tout de suite, le superbe bouquet cadeau qu'ils m'ont offert en témoignage de leur affection (et en remerciement de mes bons services !)

 Il est beau, non ?

7830dc24d0ab29677ccb42f8df77a5d3.jpg

 

Bien. Vous avez pu constater que j'étais bien occupée en ce moment. Et ben ça va pas s'arranger. J'ai trouvé un boulot, je commence demain à 8:00, donc je vais surement me faire encore plus rare.

Quand vais-je pouvoir peindre, mystère. Mais... gardons le contact, voulez-vous ?

Bises à tous

12:30 Publié dans mon assoc | Lien permanent | Commentaires (5)

lundi, 02 juillet 2007

Me revoilà !

Et oui, très très très occupée depuis quelques temps.

Fin des ateliers, mais surtout déroulement du concours dans lequel je suis impliquée à fond (d'ailleurs, je le touche, le fond !). Oufffff. Ca, c'est terminé. Reste plus qu'à faire publier l'article de presse, et on tourne la page jusqu'à l'année prochaine.

Reste :

- Réunion ce soir avec le comité pour le feu d'artifice (je m'en sortirai donc jamais).

- Réunion lundi prochain avec le bureau de l'école de musique pour préparer la rentrée.

- Rassemblement des membres de mon assoc pour un dernier repas collectif (ça ce sera le 14 juillet)

- Faire les comptes de la-dite assoc

- Mettre à jour le blog de l'école de musique dès que j'aurai les photos du dernier concert.

Heu, c'est quand les vacances, déjà !

18:12 Publié dans mon assoc | Lien permanent | Commentaires (3)

lundi, 11 juin 2007

Mon Samedi à Bourgoin

Avec quelques membres de mon association, nous sommes allées à la journée "Montmartre à Bourgoin Jallieu".

Il s'agissait de peindre dans les rues, sans sujet imposé, façon place du Tertre, vous voyez ? Et nous pouvions apporter quelques travaux à nous, ce qui donnait un air d'expo en plein air très sympa.

Une trentaine de peintres avaient répondu présents. Certains s'étaient inscrits au concours qui proposait de récompenser trois oeuvres peintes le jour même, devant les passants. Mes copines-élèves s'étaient inscrites (sait-on jamais) et m'ont poussée, mais alors vraiment poussée, à m'inscrire aussi. Je n'avais pourtant prévu que de leur tenir compagnie en barbouillant une ou deux aquarelles pour passer le temps.

Fallait-il être dingue pour vouloir faire de l'aquarelle avec une chaleur pareille ! Remarquez, même les filles, avec leur peinture à l'huile, ont souffert ! La peinture glissait, impossible d'accrocher une couleur sur une autre. Ca baignait dans l'huile. Mais on a bien rigolé. Nous tournions avec le soleil pour rester à l'ombre.

Et puis 17h00 sont arrivées ; les membres du jury ont circulé parmis nous tous, examiné les travaux en cours, ou finis ainsi que les tableaux exposés. Ils étaient charmants, nous encourageaient, nous interrogeaient, nous saluaient chaleureusement, etc...

Et puis 18h00 sont arrivées ; la secrétaire de l'office du tourisme battait le rappel : "On vous attend pour la remise des prix..." . Nous, nous avions commencé à remballer notre matos (chevalet, peinture, tableau, table et chaise, pic-nique...). "Ok, on vous suit, M'dame".

Remise du prix de la ville ; une charmante dame qui avait peint à l'acrylique (malin l'acrylique, ça coule pas quand il fait chaud...) la place avec la fontaine, avec un médium retardant le séchage et donnant un brillant immédiat à sa peinture. Ca en jetait !

Remise du  prix des commerçants ; une autre charmante dame qui avait peint, sur un fond jaune canari à l'acrylique, la ruelle dans laquelle elle était, mais d'une façon très "hachée", par de larges aplats rouges à l'huile, réhaussés de noir pour la profondeur, tracés au couteau, laissant ressortir par endroit le jaune du fond... C'était... original et joliment structuré, un peu trop pétant à mon goût, mais les goûts et les couleurs... hein ... !

Et pis voilà t'y pas que le président de l'association des commerçants (instigateurs de la manifestation depuis 4 ans) nous annonce devoir réparer une lacune : récompenser les artistes aquarellistes, ce qui n'avait jamais été fait depuis la création, afin de promouvoir également cette forme d'art, et blablabla et blablabla... Et voilà t'y pas, disais-je, qu'il m'appelle ! J'ai failli éclater de rire, mais mes copines m'ont poussée du coude "allez, ben vas-y". Ben j'y suis allée.

Sincèrement, je remercie les membres du jury qui ont décidé de récompenser l'aquarelle (dois-je préciser que nous n'étions que deux en liste ?), mais honnêtement, je ne mérite pas ce prix. Ils y ont vu... je ne sais pas quoi d'ailleurs, la spontanéité ? l'élan animal ? la maîtrise du sujet (faut dire que j'avais emporter bcp de chevaux...) ? Va savoir !

Enfin, merci encore, et que vive l'aquarelle !

Je vous laisse juge :

35e5d0c114ad1981be6c1ab769ae3417.jpg

11:55 Publié dans mon assoc | Lien permanent | Commentaires (14)

mercredi, 02 mai 2007

Rapport de stage

Une promesse est une promesse. J'ai enfin rassemblé mes idées et mes souvenirs pour mon rapport de stage Ewa Karpinska.

D'abord le personnage : une grande dame brune, très gracieuse, un peu timide (mais elle se soigne) et une voix grave avec un accent slave malgré déjà 20 ans passés en France.

 

medium_Diva.2.jpg

Nous avons commencé par un tour de table de présentation, comme avec JL Morelle, mais avec un plus : après chaque intervenant Ewa notait ce qu'elle allait pouvoir apporter comme enseignement, afin de coller au mieux à nos aspirations. Elle reprenait son approche de l'aquarelle et les points soulevés, comme la lumière, la matière, le jeu avec l'eau etc...

Au travers de ses explications on sentait la passion qui l'anime.

Excusez-moi de faire le parallèle avec JL Morelle, encore une fois, mais outre le côté technique des pigments et de l'eau, du jeu des couleurs et de leur complémentaires (cf le triangle Morelle), de la déclinaison des gris colorés, et j'en passe, qu'ils ont en commun (Ewa  ne l'oublions pas à été l'élève du maître), la Dame apporte à son enseignement une touche émotionnelle, j'allais dire viscérale, qui tranche avec l'aspect purement physico-chimique transmis par le Sieur  !

Bref.

Ca n'a pas loupé, cela nous a pris la matinée.

 

Après le repas, ce qui n'a pas loupé c'est la démo que nous avons réussi à obtenir de la part d'Ewa, démo, qui d'ordinaire, n'intervient qu'au deuxième jour ! Et ben nous, on l'a eu tout de suite.

Imaginez 12 personnes autour du peintre, tous en apnée ou presque (y compris Ewa). Au début, elle parle, elle parle, et puis petit à petit, elle entre dans son aqua et plus rien d'autre n'existe. Nous n'osions même plus lui poser de question !

Elle a donc commencé par tendre sa feuille qui trempait depuis le matin sur un châssis 8F (38x46). Ah, j'oubliais : le sujet : une branche de glycine cueillie le matin dans son jardin, posée sur la table verte.

 

Premièrement : ne pas chercher à peindre l'objet, mais son environnement. Poser les dominantes de couleurs (en l'occurrence, deux verts –celui de la table et celui des branches- et le mauve des fleurs) en larges aplats, au gros pinceau. Inutile de couvrir toute la feuille, les pigments vont le faire tous seuls... Au fait le châssis est posé sur une cale de façon à ce que le papier s'égoutte et sèche doucement.

medium_Ewa_001.jpg    medium_Ewa_002.jpg  medium_Ewa_003.2.jpg  medium_Ewa_004.jpg

Ensuite, avec de la peinture crémeuse, elle commence à cerner les formes des feuilles, des tiges, des ombres. Les pigments épais fusent doucement dans l'humidité du papier, formant des formes plus ou moins nettes, plus ou moins floues. Au fur et à mesure de la siccité du papier, elle définit les objets. Les premières touches se trouvent transformées en ombre des dernières touches.

medium_Ewa_005.jpg  medium_Ewa_006.jpg  medium_E_007.jpg  medium_Ewa_008.jpg

Enfin, commence la magie des ouvertures. Avec un pinceau triple 0 et de l'eau claire, elle ouvre des lignes, cerne des formes, trace la dentelle des nervures des feuilles, fait apparaître les boutons des fleurs, etc...

 

medium_Ewa_009.2.jpg

 

Au bout d'une heure et demie, elle redescend sur terre et nous applaudissons !

Voilà, c'était magique, je le répète. Après, ce fut à nous d'essayer de jouer avec les pigments et l'eau, à chercher à travailler les textures avant les formes, l'environnement avant l'objet.

Simple à dire !

 

16:32 Publié dans mon assoc | Lien permanent | Commentaires (3)