Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 28 juillet 2008

Au bord de l'eau

Commencée avant l'orage, poursuivie pendant l'orage à l'abri des arbres, au bord de l'eau, mais terminée au sec, à la cuisine, parce qu'il y a un moment où même les arbres finissent par s'égoutter !

 

Sevennepf.jpg

mercredi, 23 juillet 2008

Bein... pour Doume !

J'ai bien vu que tu étais passé et je ne t'ai pas attendu pour peindre.

En fait, juste avant de partir en rando dans le Pilat, j'ai passé mon samedi après midi avec un pote à peindre ma vallée :

Leveau.jpg
Ma maison est là !

mardi, 22 juillet 2008

Pilat suite et fin

Où en étais-je ?

Ah oui ! Mal aux fesses, assise sur les rochers... ^u^

Bien, au bout d'une bonne heure de dessin, nous regardons comme pour les autres haltes le travail de chacun, comparons les styles, les "écritures", les résultats et reprenons la marche.

"Je vous avais dit que nous allions redescendre ! " Chouette ! C'est vrai que la marche devient agréable ; bon, encore quelques raidillons, pour le plaisir mais la plaine nous attend, nous accueille.

15h30. Déjà ! Nous décidons de retourner directement au village de Pélussin, et de dégoter sur place un nouveau sujet. Le choix est large tant ce village de pierres est charmant. Finalement, nous nous retrouvons 3/4 d'heure après, au pied du château de Virieu et jetons notre dévolu sur une vieille batisse. Installés sur les tables de pique-nique du parc, en avant pour notre dernier excercice de la journée.

"Comme pour l'exercice précédent, commencez par poser les masses au crayon et passez ensuite au feutre pour peaufiner et insister sur les détails " pélussin.jpg

 

Encore un travail sur la perspective, mais surtout sur le détail des pierres, leur volume, leur forme (taillées, éboulées, etc...), le petit muret, le portillon, la profondeur, l'intérieur des fenêtres "n'hésitez pas à bien noircir l'intérieur pour donner plus de réalisme".

Et voilà ! 17h30. Pas vu passer la journée. Nous jetons un oeil sur le travail de chacun. Bruno reprend ses commentaires, ses conseils, ses explications. Il est infatigable !

Un à un chacun remballe, chacun s'en retourne en espérant bien se revoir lors d'une prochaine randocroquis. Bouhh ! J'n'aime pas les séparations. Nous avons vécu une journée extra. Même la météo était des nôtres. Bon, ben on va pas rester comme ça. On se retrouvera.

Bruno, si tu passes par là : MERCI

lundi, 21 juillet 2008

Une journée dans le Massif du Pilat

Coucou !

Juste le temps de quitter mes croquenots et je vous dis tout !

Vous ai-je déjà parlé de Randocroquis ? C'est un concept de Bruno Mollière, adepte (entre autre) de randonnées et de dessins.

Et ben hier, dimanche, par un temps mitigé (soleil, orage menaçant, chaleur...) j'ai participé à une journée de marche et de croquis. Départ 9h30, sac à dos avec le matos du randonneur (boisson, casquette, pique-nique, etc...) et du dessinateur (bloc, crayon, feutre etc...). Nous étions six autour de Bruno qui nous a de suite mis à l'aise : au bout de 10 minutes de marche, première mise en jambe... enfin, mise en... doigts ? "Je vous laisse un quart d'heure"

Première étape.jpg

Le but de l'étape : cadrage (raté, il fallait intégréer un gros arbre à gauche) et perspective (si, vous savez, les lignes d'horizon, de fuite, etc... ^:^)

 Nouveau départ : "je tiens à vous prévenir, ça va grimper un peu au début"

Merci Bruno : 100 m de dénivelé dans les 3/4 d'heure à suivre  (°;O). Et enfin, un petit chemin à l'ombre ! Deuxième pause, deuxième exercice "On va faire vite aussi, mais si vous voulez, commencez par un crayonné avant le feutre "

le chemin.jpg

 

Je vous fait grâce du crayonné, ce n'était pas mieux que ça ! Bon, ben y a encore du boulot pour arriver à représenter les lignes de fuites d'un chemin qui disparaît en descendant à gauche, bordé de taluts qui, eux, montent de part et d'autre, le tout recouvert d'herbes verdoyantes, hautes et sauvages ! " Et n'oubliez pas de faire figurer le gros peuplier à gauche ; travaillez son volume, son écorce..." Ben, en 30 minutes, pas eu le temps, na !

 Attention, on repart ! Oh, pas très loin. 500 m et tout le monde s'assoit dans un pré, devant une vue imprenable sur le crêt de l'oeillon et de la vallée en dessous.

Petite démo sur comment figurer une pente boisée, et hop, au boulot. Vue sur l'oeillon.jpg

Luxe : 45 minutes devant nous ! "n'entrez pas trop dans le détail, cherchez surtout à traiter les pentes, la profondeur, les différents plans etc..."

Le truc de l'exercice : une pente boisée se représente en dessinant le contour des arbres dans le sens de la pente  (-,O)

"Allez, on remballe et on avance un peu pour la pause pique-nique"  Mouai, on avance encore d'une demi heure de marche et enfin, le repos bien mérité ^_^ !  "Vous voyez, le hameau, là ? C'est votre prochain exercice. Mais là, vous prendrez le temps de me faire un beau dessin, pas un croquis. vous aurez une heure !"  Non, non, ça  ne nous a pas couper l'appétit !

Même qu'on a avalé nos casse-croutes en un tour de main ! "Quelqu'un a pensé au café ? Oui ? Non ? Tant pis" Allez, on est venu pour ça : à nos crayons.

Installés comme on a pu, sur le tas de rochers posés là, petites explications à la clé et zou, on trace

le priel.jpg

Evidemment, ici aussi, remise au point des paramètres de perspective "Mais où qu'il est l'horizon ?" "au niveau des yeux" "Ah, oui, merci !"  "Pour les arbres au loin, pensez à représenter leur silhouette ; inutile de faire toutes les feuilles, gardez ça pour les branches au premier plan pour ceux d'entre vous qui sont sous les arbres " (comme moi - d'ailleurs, j'ai même croqué le prof, re na !)  Et, vous savez quoi ? Ben quand si vous partez en randocroquis et que vous n'avez pas votre petite chaise de pêcheur, prévoyez un coussin, parce que les rochers, c'est pas le top (-;o)

 

à suivre...

14:31 Publié dans mes travaux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pilat, randocroquis

mercredi, 02 juillet 2008

Cabanon

24x32... Doume, je ne sais pas si tu as remarqué, mais il suffit que tu passes et je ressens le besoin de peindre immédiatement !

cabanon1f.jpg
bises à tous